Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Même si elle semble se résumer à une course d'obstacles , slalomant entre obligations et contraintes, même si parfois tu as envie de tout laissé tomber.

"Fait un effort".

Je crois que ma vie pourrait tenir toute entière dans cette phrase. Pour te faire des amis, pour réussir en math, pour perdre tes trois kilos en trop, pour te remettre au sport, pour trouver un travail, pour réussir ton couple, pour t'épanouir dans ton job, pour avoir ton permis, pour résister aux pralinés dans la vitrine, pour économiser, pour protéger l'environnement ...

Ceci dit, il m'est très difficile de ne pas me laissé submerger par l'impression qu'il faut cesse se dépenser d'avantage et cela dans tous les domaines (couple, famille, travail ..) au point que j'ai souvent, ces derniers temps, envie de hurler mon raz-le bol de tout ces efforts. Parce que, d'accord, les efforts c'est bien, mais pas pour rien. Et j'en ai marre de me gâcher, de gâcher mes talents, de gâcher mon énergie, ma motivation pour des objectifs qui ne sont pas les miens mais ceux imposés par des tiers.

Pourquoi gaspiller inutilement mon énergie pour des gens à qui je ne donnerais jamais satisfaction quoi que je fasse ou je dise ? Pourquoi ramer depuis des années à atteindre des objectifs illusoires ? Parce que non, vraiment, ma mère ne me diras jamais qu'elle est fière de moi et de ce que je fais de ma vie, et non, vraiment, je ne rentrerais jamais dans un 38. Entre autre.

Des efforts, oui, mais que pour les choses qui mettent du sens dans ma vie.

Quand je fais des efforts pour être plus féminine aux yeux de mon homme, j'aime qu'il me dise que je suis belle, que cette robe me va bien, que ce maquillage me fait de jolis yeux ou que ma nouvelle coupe est jolie. D'ailleurs, s'il ne le fait pas, je note un léger relâchement. Non pas parce que je suis une feignasse qui n'avance qu'à la carotte mais parce que je le fais -encore- d'avantage pour lui que pour moi. Et que j'ai besoin de ses encouragements.

Quand je fais des efforts sur mon lieu de travail, que je me défonce pour proposer des activités sympa aux enfants et qu'au final, ils n' en ont rien à faire (et ça arrive souvent) , je deviens plus réticente à organiser des choses. Et ce n'est pas l'effort à fournir qui me rend ainsi. J'ai juste du mal avec le fait que ce soit "l'envie " d'une tiers personne qui décide si je peux ou non accomplir des projets qui me tiennent à cœur. Pourquoi chercher à faire plaisir si il n'y a pas au moins un merci ? Une reconnaissance ?

Quand je fais des efforts pour consulter les offres d'emplois, d'essayé d'augmenter mon temps de travail, pour gagner plus afin d'échapper au harcèlement de mes proches sur mes maigres revenus ( car c'est bien connu , on ne peut pas vivre avec si peu => entre nous, j'en connais qui gagne beaucoup plus que moi mais qui ne "vivent" pas plus) et calmer les angoisses maternelles alors que j'ai d'autres aspirations, beaucoup moins matérialistes .. Ne suis-je pas entrain de me perdre ?

Je veux faire des efforts.

Mais des efforts qui m'offrent la possibilité de continuer à apprendre, de réussir quelque chose, d'être utile à d'autre, de m'épanouir. Des efforts qui, une fois accomplis, me donnent une certaine satisfaction. Des efforts qui me permettent de découvrir que, contrairement, à ce que je pensais, je suis capable d'accomplir telle ou telle chose. Des efforts qui me permettent de grandir sans être sanctionnée par le regard des autres.

On peut faire des efforts par amour. J'en fais tous les jours pour mon homme. Mais je ne veux plus me sacrifier. Je ne veux plus me punir pour des choses dont je ne suis pas responsable. Je ne veux plus me gâcher l’existence pour expier des fautes qui ne sont qu'une vue de l'esprit. J'en ai marre de ne pas profiter du voyage. Je ne veux plus rester sur la berge à tirer la péniche, je veux être sur le pont au soleil avec un bon cocktail.

Parce qu'au final, en baver pour des choses qui ne sont pas de notre fait, ne fait pas plus grandir et ne rend pas plus heureux que les coups de fouets que se font administrer les masochistes.

Et tu aimeras la vie ...
Tag(s) : #Humeurs

Partager cet article

Repost 0