Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certains d'entre vous le savent, il y a un mois, une miniminette est rentrée dans ma vie.

Maigrichone, mal sevrée (alimentairement parlant et émotionnellement parlant), pas éduquée, complètement paumée. Oui, parce que quand on vient d'une portée trottoir ( peut être même incestueuse entre père et fille ), qu'on a mangé des pâtes depuis ses un mois, qu'on n'a jamais été vermifugé, vacciné, éduqué, qu'on ne sait pas que les plantes, c'est pas fait pour se rouler dedans, que la litière c'est un concept has-been et qu'on quitte môman à deux mois... arriver chez des gens biens sous tout rapport, ça peut foutre les boules.

Je fais une parenthèse sur le sevrage précoce : si le sevrage alimentaire a lieu entre 9 et 10 semaines, le sevrage affectif n'a lieu qu'aux alentours de 12 semaines.Un chaton enlevé à sa mère dès le sevrage alimentaire sera privé d'une grande partie de la phase d'apprentissage et de socialisation nécessaire à faire de lui un adulte « bien dans ses pattes ». Ce qui explique l'apparation de nombreux troubles comportementaux (incapacité à contrôler ses morsures et griffures lors du jeu, agressivité suivi de phases d'hyper- attachement, hyperactivité ...) . Il est donc extrèmemment souhaitable d'adopter un chaton de plus de trois mois ( pour son équilibre psychologique et pour le votre, je suis bien placée pour en parler, j'en fais les frais quotidiennement).

Ceci étant dit, revenons à nos moutons.Pardon, à nos chatons. L'expérience parentale intense. Mais oui, mais oui, mes bons amis. Comme dirait l'autre, avant, je voulais des enfants, mais ça, c'était avant. En effet, depuis que miniminette est rentré dans notre vie, je vis ( c'est le cas de le dire ) une vie de maman dans tous les sens du terme.

Fini les grasses matinées, parce que miniminette pleure derrière la porte, son petit ventre - maintenant - tout rond criant famine aux aurores, fini les grasses matinés, parce que non, vraiment, t'es sûre que tu veux pas jouer ? Bon, ok, je te choppe les orteils alors,comment ça il est sept heures ? Bon alors, je peux avoir ma pâtée à la place ? 

Fini aussi les soirées canapées où on peut regarder tranquillement (et entièrement) une série (ou un film, une émission, les infos, n'importe quoi ), sans avoir à se lever dix fois pour la rouspeter ( si je m'étonnais du nombre de conneries qui pouvait passer dans la tête de mes gamins, j'hallucine encore plus devant les siennes) ou la remettre dans le panier parce que non vraiment, si tu me montes sur la tête pour jouer avec mes cheveux, je ne peux pas voir ce que le serial killer a fait de la 10 ème victime. 

Sinon, youpi de passer l'aspirateur une à deux fois par jour parce que tu as joué à kill bill dans ta litière ou que tu as décidé d'enterrer la 9 eme merveille du monde dans mon ficus, youpi de me balalder partout avec des mouchoirs (des serviettes en papier, du sopalin, rayer la mention inutile) parce que tu as shooté dans ta gamelle d'eau et que mon salon ressemble au lac de garde, youpi de décoller tes poils de mon chemisier noir avant un entretien de boulot ( j'en connais qui tente le lait caillé des régurgitations, c'est pas le même effet, mais ça reste dans la même optique), youpi d'avoir des cernes parce que tu es increvable, que je ne trouve pas la pile, youpi d'avoir les mains comme tout droit sorties des ronces et les cheveux en vrac (parce que tu as un talent inestinable pour faire des bisous rapeux derrière les oreilles) , youpi de dire "NON" un million de fois par jour et de te regarder, excèdée, recommencer la même connerie, juste sous mon nez, youpi de ne pouvoir aller nulle part sans que tu sois dans mes jupes (même quand c'est aux toilettes ou dans un bon bain chaud), youpi de crever d'angoisse quand tu t'es coincée la patte dans le lave vaisselle, youpi d'arracher la tête à mon homme parce qu'il a eu le malheur de te marcher dessus, youpi de le titiller parce qu'il est trop "laxiste" et que c'est pas comme ça que tu seras une dame, ma fille, youpi de devoir me farcir tes cacas atomiques parce que tu supportes mal les grosses châleures (on a quand même failli évacuer l'immeuble, avec tes conneries !), youpi de devoir te nettoyer parce que tu as la crottocul, youpi de devoir ruser pour que tu avales, enfin, ce bip de comprimé, youpi de courir les magasins parce que tes pâtes favorites sont en rupture de stock, youpi de câler mes sorties sur tes heures de sieste, youpi de dire " non, on peut pas rester, on a miniminette qui nous attends à la maison", youpi de ne plus pouvoir partir sur un coup de tête, youpi de devoir changer tout mon jeu de chaises parce qu'elles étaient trop moelleuses pour tes petites griffes ...

Que les parents qui n'arrivent pas à transposer ces situations dans leurs quotidiens lèvent le doit. Ne soyons pas lâche, messieurs dames.

Mais aussi, youpi quand je rentre et que tu m'acceuilles avec tes petits miaulements tout doux (même si je suis juste allé chercher le courrier), youpi que tu ronronnes comme une folle dès que je te prends dans mes bras, youpi que tu t'endormes comme une bienheureuse lovée contre ma poitrine, youpi que tu me fasses rire avec tes bouilles, youpi de passer ma vie à t'immortaliser sur mon portable, youpi que le matin, le midi, le soir soit ryhmée de tes facéties, tes parlottes, tes parties de jeu endiablées, youpi que tu râles parce que non, décidément, on ne s'occupe pas assez de toi, youpi que je puisse parler de toi, à tout le monde, tout le temps, comme une mère fière des progrès de son poussin, youpi quand le matin, tu viens me faire des bisous tout mouillés qui sentent la pâtée, youpi quand le soir, tu roucoules après les gens de la tv, youpi quand tu fais des acrobaties pour te laver juste entre les coussinets, youpi de faire des razzias de jouets dans les animaleries sans culpabilité, youpi parce que je suis attendrie quand tu te roule sur tes souris pour être sûre qu'elles soient bien mortes...

Tu as mis de la vie dans la mienne. Et je t'aime. Ma petite pestouille poilue. 

PS : A tout ceux qui se tâtent d'avoir des petiots, passez donc par l'option chaton, vous deviendrez des warriors. 

Tag(s) : #Humeurs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :